La clé pour prendre confiance en soi (en une action) ✨

J’en ai personnellement marre de toutes ces vidéos qui vous disent comment avoir confiance en soi avec de faux ongles, un décor esthétique et des discours sur la lutte contre les pensées négatives et la comparaison avec les autres. Parlons franchement. Je vais mélanger français et anglais, utiliser quelques gros mots, mais je vous promets qu’à la fin de cet article, vous aurez débloqué pas mal de trucs.

D’abord, et je pense que c’est le point le plus important, l’objectif n’est jamais de se dire “j’ai confiance en moi”, tout comme le but n’est jamais d’atteindre le bonheur absolu. La confiance en soi, c’est la récompense d’une attitude, le résultat d’un comportement où vous vous montrez de l’amour et de la confiance. Voici donc la réponse à cette question : la confiance en soi s’acquiert en se fixant des objectifs et en les atteignant car de cette façon, on se prouve qu’on peut se surpasser et passer au next level. Voilà, c’est le raccourci. C’est simple. Mais il y a d’autres petites astuces dont je veux vous parler, qui vont aussi, je pense, beaucoup aider à déculpabiliser.

Réalisez que tout le monde s’en fiche, et ceux qui ne s’en fichent pas eh bien… ils n’ont probablement rien de mieux à faire et c’est très triste et du coup leur opinion ne valent rien. Il y’a quelques mois (et pardonnez moi pour l’exemple juste horrible) mais en allant travailler dans un café le matin, j’ai vu un homme qui faisait la grosse commission DANS LA RUE en face d’un SUPERMARCHÉ. Est-ce que vous croyez que quelqu’un se serait arrêté ou retourné? Personne! J’étais littérallement en choc de voir à quel point tout le monde est absorbé par son nombril, son taf, sa schedule, avoir confiance en eux lol, etc.

Ensuite, pensez que si les gens vous voient agir de manière détendue, cela va les encourager à être plus eux-mêmes, à dire ce qu’ils pensent et à être moins tendus et conformistes. Ce sera libérateur non seulement pour vous mais pour les autres!

Et puis, soyons honnête. Personnellement, quand je vois quelqu’un dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux mener une vie “parfaite”, cela m’attriste plus qu’autre chose parce que je me dis que cette personne se conforme de A à Z pour être acceptée. La vie n’est jamais, au grand jamais parfaite, pour personne. Alors pourquoi ne pas faire des ses faiblesses une force, en rire un peu, les travailler si besoin et surtout déculpabiliser?

La vie est très longue et vous pouvez vous réinventer à tout moment. Réalisez que vous n’avez pas à être la même personne chaque jour, chaque minute. Vous n’avez pas à vous tenir à la version de vous-même que vous avez présentée jusqu’à présent. Personne ne vous le demande! Je pense que cette réalisation enlève la pensée limitante et c’est libérateur. Souvent, nous avons cette pensée inconsciente qu’une fois que nous avons fait ou dit quelque chose, nous devons nous y tenir. Mais au fond, on s’en fiche ! Que ce soit des études, une attitude, n’importe quoi, vous n’avez pas à vous y tenir si cela ne vous fait pas vibrer – parce que ce qui compte, c’est vous. Rappelez vous: nous sommes des êtres humains, pas des robots, et nous changeons d’une minute à l’autre. C’est normal et c’est aussi une jolie chose! Nous avons tous les choix du monde!

On brille quand on fait des choses qui nous font du bien. Je brille quand je fais du bon travail, quand je m’habille bien, quand je fais des vidéos, quand je suis mes cours de danse, quand je fais un cadeau mignon à mon copain. Ce n’est pas être hédoniste – ne faire que des choses qui nous plaisent – travailler, en soi, n’est qu’à moitié plaisant, mais l’argent qui arrive à la fin du mois, ça, ça me fait plaisir. C’est aussi en faisant des actions qui me contrarient un peu que je me prouve à moi-même que je suis capable. Que je peux compter sur moi-même. Et ça, c’est important.

Vous savez ce qui vous fait du bien. Cultivez ces choses! Ces actions! PS: la drogue et l’alcool ne font PAS du bien. Trouvez des trucs sains! La meilleure façon de trouver des hobbies qui nous font battre le coeur, c’est de se reconnecter à notre nous enfant 🙂

Prenez vos rêves au sérieux. Un gros problème qui sabote la confiance en soi, c’est quand on a des rêves et qu’on fait quelque chose qui n’a rien à voir. On a l’impression que la vie n’aura pas valu la peine d’être vécue. Compter sur soi-même, c’est aussi prendre des rêves et ses aspirations au sérieux et passer à l’action. C’est un cadeau qu’on se fait, le meilleur des cadeaux.

Se débarrasser de ce qui ne nous convient pas. Il y a des relations qui nous tirent vers le bas, des amis avec qui nous développons des habitudes malsaines. J’ai eu plusieurs copines avec qui chaque rencontre était synonyme d’alcool, de drogue, de mauvaises actions dont je n’étais pas fière et qui ne me faisaient pas évoluer. J’ai dû les écarter de ma vie (à l’époque de manière inconsciente) pour me retrouver et retrouver ma confiance en moi. Pareil dans les relations amoureuses. Être toujours avec la même personne a tendance à rendre facile la perte de soi et de se conformer pour plaire, ce qui mène à des schémas toxiques. L’amour peut tromper et rapidement affecter notre mental. Quand j’ai quitté mon ex, j’ai pensé qu’il devrait y avoir une association pour les femmes qui n’ont pas la force de quitter leur partenaire. Je sais à quel point c’est difficile, même quand la situation est clairement toxique. À l’opposé, parlez à votre partenaire de ce qui ne va pas! Si il est prêt à changer, alors ça peut passer votre relation (et votre vie) à un niveau supérieur 🙂

Cela s’applique aussi à la famille. Il y a cette pensée généralisée que, parce que c’est la famille, on ne peut jamais perdre la personne et on peut tout se permettre. Mais il y a des regards, des mots, des attitudes qui blessent, et c’est complètement ok de prendre de la distance si besoin. Cela nous prouve aussi à nous-mêmes que nous nous aimons, que nous nous soutenons et que nous nous défendons.

Apprenez à vous affirmer, à poser vos limites. Au niveau professionnel, il y a eu plusieurs moments où je me suis laissée faire, où je balbutiais parce que j’étais impressionnée par la personne ou par peur d’être mal vue ou virée. Je vous rassure, c’est un défi constant car cela m’est encore arrivé le mois dernier. Il est important de dire non, de dire non poliment mais fermement, de dire “tu communiques autrement” et de dire “je n’accepterai pas ça”. C’est important pour s’affirmer et se prouver qu’on s’auto soutient!

Trucs pratiques

La confiance se cultive avec de petits succès : prenez un carnet et chaque soir, écrivez tout ce dont vous êtes fier – même si c’est “j’ai fait une sieste”. Eh bien, j’ai fait une sieste pour réguler mon système nerveux, ou j’ai fait mes ongles, ou j’ai fait cette grande présentation au travail, ou j’ai parlé à Samuel de la compta sans bégayer.

Ayez un mantra et tenez-vous-y, répétez-le chaque fois que vous vous sentez flancher. Le mien, c’est “The highest version of me wouldn’t give a fuck about that.” ✨

Bref. Prendre confiance en soi n’est pas une question de suivre des recettes magiques ou de se conformer à des normes superficielles. C’est un voyage personnel qui commence par se fixer des objectifs et les atteindre, se débarrasser des influences négatives, et apprendre à se réinventer continuellement. En vous affirmant, en posant vos limites, et en vous concentrant sur ce qui vous fait vraiment du bien, vous cultiverez une confiance en vous authentique et durable. Rappelez-vous, la vie est longue et pleine de possibilités. Prenez chaque jour comme une opportunité de grandir et de briller. Soyez fiers de vos petits succès et ne laissez personne dicter votre valeur. La meilleure version de vous-même est celle qui ne se soucie pas de l’opinion des autres et qui vit pleinement selon ses propres termes. <3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *